Côte d'Ivoire : 24 millions d'hectares mis à la disposition des investisseurs agricoles privés

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Palmeraie Palmci cCamilleMillerandJAPour rattraper le retard en matière de financement du secteur, 24 millions d'hectares ont été mis à disposition d'investisseurs privés. Riz, café, hévéa, ils peuvent tout produire !

Pour assurer un développement équilibré et global du secteur agricole, le gouvernement a élaboré le Programme national d'investissement agricole (PNIA) pour la période 2012-2016. D'un coût estimé à 2 000 milliards de F CFA (environ 3 milliards d'euros), ce plan a pour ambition majeure de rattraper le retard accumulé ces dix dernières années en matière de financement.

 

Investisseurs privés

"Le PNIA permettra de créer 2,4 millions d'emplois et de sortir définitivement 6 millions de personnes de la faim et de la pauvreté", explique Mamadou Sangafowa Coulibaly, le ministre de l'Agriculture. Pour trouver les fonds nécessaires qui permettront à son secteur agricole d'atteindre 9 % de croissance par an, l'État compte s'appuyer sur les investisseurs privés. Pour cela, il prévoit de mettre à disposition des grands groupes internationaux quelque 24 millions d'hectares de terres arables.

Pour en savoir plus sur le PNIA :

Côte d'Ivoire : quatre milliards de dollars pour l'agriculture

Gestion des terres agricoles en Afrique : 

Accaparement des terres : les pays du Golfe reculent

Cameroun : la gestion des terres en question

L'Agra lance son premier rapport sur l'agriculture en Afrique

La RD Congo mise sur les parcs agro-industriels

Les dossiers de Jeune Afrique Économie : 

Dossier agrobusiness : un potentiel à transformer

Comment l'Afrique peut devenir le grenier de la planète

Sur les onze projets planifiés, sept sont déjà en phase d'exécution notamment dans les filières du riz, de l'anacarde, du palmier à huile, de la banane dessert, du café et du cacao. Tout au long de l'année 2013, les responsables des grandes compagnies agro-industrielles ont fait des séjours réguliers en Côte d'Ivoire pour convaincre les pouvoirs publics de la nécessité de financer leurs projets. Des multinationales, comme le groupe Louis Dreyfus, Novel Côte d'Ivoire et Export Trading Group, se sont positionnées sur la filière riz. Dans ce secteur, la Côte d'Ivoire a produit 1 million de tonnes en 2013 et compte tripler ses volumes d'ici à 2016 grâce à des investissements massifs.

Verger

Dans les filières du café, du cacao, du palmier à huile et de l'hévéa, Nestlé, Olam, Cargill ou encore Cémoi développent de nombreux projets à travers le pays. Abidjan cherche à retrouver sa place de premier producteur africain de café, qu'il a perdue depuis plus de dix ans, et espère multiplier par trois ses volumes dans les deux prochaines années après avoir produit 100 000 tonnes en 2013. Le pays cherche également à consolider sa place de leader mondial dans le cacao. Dans ces deux secteurs, le groupe Nestlé prévoit d'investir 35 milliards de F CFA d'ici à 2020 dans le renouvellement des vergers, afin de mieux sécuriser ses approvisionnements. Jusqu'à aujourd'hui, c'est près de 513 milliards de F CFA qui ont déjà pu être récoltés pour financer le PNIA.

Trois géants aux dents longues

Olam

Olam LogoPrésent en Côte d'Ivoire depuis vingt ans, le groupe singapourien Olam est un acteur important dans les filières agricoles du pays. Son champ d'opération s'étend à plusieurs productions, comme le café-cacao, le palmier à huile, l'anacarde et le coton. En 2012, l'entreprise a inauguré dans la région de Bouaké la plus grande unité de transformation d'anacarde du continent, d'une capacité annuelle de 30 000 tonnes, pour un investissement de 17 milliards de F CFA (25,9 millions d'euros).

Dans le même temps, Olam a monté une usine de transformation de fèves de cacao de 30 milliards de F CFA à San Pedro. Dans les oléagineux, grâce à son partenariat capitalistique avec le groupe agro-industriel Sifca, il élabore également plusieurs projets dans l'huile de palme. Au cours de ces trois prochaines années, Olam prévoit d'investir plus de 100 milliards de F CFA en Côte d'Ivoire.


Cargill

cargill logo DR Implanté dans le pays depuis la fin des années 1990, Cargill West Africa multiplie les projets dans la filière cacao. De 2011 à 2013, le géant américain, en partenariat avec l'Agence nationale de développement rural (Anader), a investi 1,8 milliard de F CFA dans la formation de 60 000 producteurs de cacao issus de 100 coopératives. Cargill prévoit également de distribuer plus de 600 000 plants de cacao à très fort rendement pour renouveler le verger ivoirien.

Leader incontesté dans le négoce du cacao, le groupe agro-industriel envisage par ailleurs d'investir dans l'huile de palme. Étalé sur cinq ans, son plan de développement, estimé à 200 milliards de F CFA, prévoit la création de plantations industrielles de palmiers à huile sur une superficie de 50 000 hectares, ainsi que l'implantation d'une usine de transformation. Mais les investissements, qui devaient être débloqués avant la fin de l'année 2012, tardent, notamment à cause de la mise à disposition des terres. Cargill ne désespère pas de pouvoir prochainement réaliser ce projet, qui pourrait créer 50 000 emplois.

Louis Dreyfus

louis deyfrus logoSpécialisé dans le négoce du riz et dans les engrais depuis une cinquantaine d'années en Côte d'Ivoire, le groupe franco-suisse Louis Dreyfus Commodities (LDC) connaît très bien le contexte local. Le 31 janvier 2013, Margarita Louis-Dreyfus, la présidente du groupe, s'est déplacée à Abidjan pour signer avec le gouvernement ivoirien un accord prévoyant la création de rizicultures dans le nord du pays, dans les régions du Poro, du Tchogolo et de la Bagoué. Dans le cadre de cet accord, LDC s'est engagé à investir 30 milliards de F CFA dans la culture de riz.

Le document prévoit également la mise à disposition d'environ 100 000 à 200 000 hectares de terres irrigables pour la production de 300 000 tonnes de riz paddy. Un projet qui devrait bénéficier à 60 000 producteurs, encadrés par le négociant. Pourtant, depuis la conclusion de l'accord en 2013, le projet n'a toujours pas démarré, LDC restant dans l'attente de la finalisation des procédures administratives avec le gouvernement.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Bourse : Londres et Lagos veulent développer les doubles cotations

Bourse : Londres et Lagos veulent développer les doubles cotations

Les Bourses de Londres et de Lagos ont signé un accord de coopération visant à favoriser les doubles cotations sur ces places financières.

Lire la suite

Rapport

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse de 1...

Lire la suite

Maroc

GES 2014 : Marrakech se fait capitale mondiale de l'entrepreneuriat

GES 2014 : Marrakech se fait capitale mondiale de l'entrepreneuriat

Chefs d'État, grands patrons, ministres, jeunes entrepreneurs... Ils sont tous venus à Marrakech pour participer à la cinquième édition du Sommet mondial de entrepreneuriat, la première du genre en terre...

Lire la suite

Infrastructures

Le Nigeria et la Chine signent un mégacontrat de ligne ferroviaire

Le Nigeria et la Chine signent un mégacontrat de ligne ferroviaire

Le gouvernement nigérian et le géant du rail China Railway Construction Corporation ont signé le 19 novembre un accord pour la construction d'une ligne de chemin de fer de 1...

Lire la suite

Réseau social

2GO, l'application sud-africaine qui défie Facebook

2GO, l'application sud-africaine qui défie Facebook

L'application de chat, accessible même sans smartphone, connaît un succès retentissant. Notamment au Nigeria.

Lire la suite

Marchés financiers

La Bourse de Casablanca veut lancer son compartiment dédié aux PME en 2015

La Bourse de Casablanca veut lancer son compartiment dédié aux PME en 2015

La Bourse de Casablanca se prépare à lancer un compartiment réservé aux petites et moyennes entreprises. Le cadre réglementaire devrait être établi d'ici à avril prochain pour un démarrage fin...

Lire la suite

Médias

En Afrique, Lagardère monte le son

En Afrique, Lagardère monte le son

Déjà présent en Afrique du Sud depuis près de vingt ans, le groupe français vient de lancer une radio à Dakar. Trois à quatre autres suivront d'ici à un an...

Lire la suite

Finances publiques

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Ibrahim Boubacar Keïta ne s'est toujours pas exprimé sur les soupçons de fraude qui le visent après la publication du rapport du Vérificateur général sur l'achat de l'avion présidentiel. Environ...

Lire la suite

Assurances

Le marocain Saham s'implante au Nigeria

Le marocain Saham s'implante au Nigeria

Saham a acquis 40% de la société nigériane d'assurance non-vie Unitrust Insurance, pénétrant ainsi sur le troisième marché du continent et l'un des plus prometteurs.

Lire la suite

Acquisition

Cevital soumet une offre ferme pour l'aciériste italien Lucchini

Cevital soumet une offre ferme pour l'aciériste italien Lucchini

Le groupe algérien Cevital a soumis une offre ferme pour les aciéries Lucchini de Piombino. Le deuxième producteur d'acier italien, en grande difficulté, a été placé sous administration spéciale.

Lire la suite

Décideurs

Guo Tianmin, l'atout diplomatique de Huawei

Guo Tianmin, l'atout diplomatique de Huawei

Ancien ambassadeur dans plusieurs pays d'Afrique, le vice-président de l'équipementier chinois a conservé un bon carnet d'adresses, qui lui permet de conquérir de nouveaux marchés sur le continent.

Lire la suite

Stratégie

Banque mobile : les opérateurs bientôt en solo ?

Banque mobile : les opérateurs bientôt en solo ?

Dans le sillage de Safaricom, les acteurs du secteur des télécoms envisagent désormais de se passer de partenaires bancaires pour proposer seuls des services financiers de base.

Lire la suite

Finance

Le promoteur immobilier Résidences Dar Saada s'introduit à la Bourse de Casablanca

Le promoteur immobilier Résidences Dar Saada s'introduit à la Bourse de Casablanca

La société Résidences Dar Saada, spécialisée dans le logement social et intermédiaire, a lancé son introduction à la Bourse de Casablanca. L'opération lui permettra de lever 1,12 milliard de dirhams...

Lire la suite

Transport aérien

Air Côte d’Ivoire démarre ses vols domestiques, avec un coup de pouce de l'État

Air Côte d’Ivoire démarre ses vols domestiques, avec un coup de pouce de l'État

Air Côte d'Ivoire a lancé son programme de desserte des villes de l'intérieur du pays. Un démarrage facilité par l'investissement de 7 milliards de F CFA (10,6 millions d'euros) réalisé...

Lire la suite

Technologies

Smartphones : un big bang électronique en Afrique

Smartphones : un big bang électronique en Afrique

Les téléphones intelligents sont en passe d'envahir le continent africain. Clients, opérateurs, constructeurs... Tous se tiennent prêts pour l'explosion du marché.

Lire la suite

Démographie

Développement : pourquoi l'Afrique doit réussir sa transition démographique

Développement : pourquoi l'Afrique doit réussir sa transition démographique

L'Afrique subsaharienne va-t-elle enfin entrer dans une ère de transition démographique ? Selon le rapport du Fonds des Nations unies pour la population, publié ce 18 novembre, sa population commence...

Lire la suite

Affaires sociales

Maroc : la réforme des retraites est "urgente" selon le FMI

Maroc : la réforme des retraites est

Le régime de retraite au Maroc arrive à bout de souffle et doit être reformé, estime le Fonds monétaire international (FMI). L'une des mesures proposées par le gouvernement prévoit un...

Lire la suite

Télécoms

Africell complète le rachat d'Orange Ouganda

Africell complète le rachat d'Orange Ouganda

L'opérateur télécoms Orange a finalisé la cession de sa participation dans Orange Ouganda au groupe Africell. Ce dernier compte désormais 11 millions d'abonnés à travers quatre pays africains.

Lire la suite

Hydrocarbures

Chute du cours du pétrole : qui perd, qui gagne en Afrique ?

Chute du cours du pétrole : qui perd, qui gagne en Afrique ?

Depuis quelques mois, le cours de l'or noir dégringole. Les pays producteurs africains s'inquiètent pour l'équilibre de leurs budgets. Mais il n'y aura pas que des perdants.

Lire la suite

TV

Au sommaire de "Réussite" le 21 novembre

Au sommaire de

De la gestion de l'or noir au Tchad au drame humain et économique de la route Douala-Yaoundé, le magazine "Réussite" pointe du doigt quelques défaillances dans la gestion publique. Et...

Lire la suite

Finance

Maroc : la BERD prête 100 millions d'euros à Banque centrale populaire

Maroc : la BERD prête 100 millions d'euros à Banque centrale populaire

La BERD a accordé une ligne de financement de 100 millions d'euros à Banque centrale populaire pour renforcer les prêts accordés aux micro-entreprises et aux PME marocaines.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags